Les Pipins de 2nde pro découvrent l’Ecosse

Du 13 au 17 février 2017, la classe de 2nde pro de l’EPA a effectué un voyage en Ecosse, dans le cadre de l’échange avec le Georges Watson’s College d’Edimbourg.

Lire la suite...

Les 1ère S3 à Auschwitz, un voyage de mémoire.

Du 13 au 16 décembre 2016, les élèves de 1ère S3 de l’École des Pupilles de l'Air ont participé à un voyage mémoriel organisé par le Grand Rabbin de France, Haïm Korsia.

Accompagnés de leur professeur d'histoire-géographie M. Mathon, du colonel Naëgelen commandant l’EPA et de l'aumônier militaire catholique Heintz, les Pipins ont débuté leur voyage en allant jusqu'à Paris en car.

Le groupe y a visité le musée de l'Armée, en particulier les salles dédiées à la Seconde Guerre Mondiale, et le mémorial de la Shoah, en prologue à la journée du lendemain.

Un programme chargé en émotions

WEB2

Le lendemain, la délégation de l’EPA avec notamment des élèves d'autres lycées ont pris l'avion affrété par le Grand Rabbin de France.

Arrivé à Cracovie, le groupe a pris le car direction Oświęcim (Auschwitz en polonais). Les élèves et leurs accompagnateurs ont d’abord visité la dernière synagogue de la ville, qui en comptait auparavant 17. Ils se sont ensuite rendus à la 1ère implantation du complexe concentrationnaire d'Auschwitz, appelé « Auschwitz 1 ». Dans les bâtiments préservés en l’état et reconvertis en musée, les souvenirs des déportés (valises, cheveux,...) ainsi que les photographies exposés personnalisaient les horreurs commises au sein de ce camp. De plus, la présence du docteur Elie Buzyn, juif polonais déporté à l'âge de 15 ans et seul survivant de sa famille, a ajouté de l'intensité à la visite du site. La délégation a continué son parcours en visitant le camp d'extermination Auschwitz-Birkenau. Ce second camp a beaucoup touché les Pipins qui se sont rendu compte de la chance qu'ils avaient de pouvoir repartir après leur visite. Une cérémonie mémorielle a eu lieu à la tombée de la nuit : les représentants des différentes religions ont pris la parole puis 6 bougies ont été allumées.

WEB5

Prise de conscience

Malgré les horreurs qui ont pu être remémorées, les élèves ont noté qu'au cours du voyage une ambiance légère régnait. Paradoxalement, cela amplifie l’émotion liée au souvenir de ce voyage, comme s'ils avaient assisté à la victoire de la vie sur la mort. Les Pipins sont revenus avec un « drôle de sentiment », mêlant tristesse et réflexion sur les conditions humaines de notre époque.

WEB3WEB4

Les élèves reviennent ainsi, avec leurs mots, sur ce voyage de mémoire :

« Le but du voyage était de nous faire découvrir un souvenir que nous étudions grandeur nature et l'objectif est rempli. Nous en sortons avec une expérience très intéressante et choquante qui sera gravée dans nos mémoires. »

Thomas

« Ce voyage fut très intense au niveau moral, nous rappelant l'importance du devoir de mémoire, notamment par l'ancien déporté nous accompagnant. »

Grégoire

« Un voyage très instructif, l'atmosphère était oppressante. Ce voyage m'a permis de prendre conscience de certaines choses et c'était plein d'émotions. »

Manon

« Époustouflant, émouvant, mémorable »

Corentin

« Un voyage intéressant, triste et à ne pas oublier. »

Nicolas

« Un voyage très intéressant, cependant, l’atmosphère était pesante. C'est un voyage qui, je pense, ne peut être oublié. »

Viktor

« Une expérience hors du commun qui nous fait réfléchir sur notre existence. »

Delphin

« Avec la brume, nous n'avons pas vu les limites du camp. »

Nathanaël

« Un voyage constructif et amenant à une réflexion sur soi-même. »

Killian

« Un voyage rempli de découvertes et d'émotions, un souvenir gravé à tout jamais dans la mémoire collective. »

Hugo

« Une expérience à vivre, essentielle au devoir de mémoire, je le referai. »

Ryan

« Expérience mémorable, une drôle d'impression sur les lieux avec une atmosphère pesante. »

Loïc

« Autant l'ambiance des camps que la température, ça nous a jeté un froid. »

Kerian

WEB6

Remerciements

L'EPA tient à remercier le Grand Rabbin de France pour son invitation à participer à ce voyage difficile mais nécessaire, l'association du Souvenir Français pour son soutien financier dans l'organisation du voyage ainsi que la base aérienne 107 de Villacoublay qui a assuré l'hébergement et la restauration de la délégation dans le cadre de la convention signée entre les deux bases.

Immersion italienne chez les pipins !

Voici un article des CPES sur la venue de leurs correspondants Italiens du 04 au 08 avril. ici