Voyage à Paris

Voyage à Paris des 1ère S3 du 23 au 25 mars 2016 :

Voici les comptes rendus de 2 élèves sur leur séjour dans la capitale organisé grace notamment à l'AEPA :

 

safran 003

Le lendemain, la visite de l’entreprise Safran a été pour moi l’apothéose de ce voyage. En effet, il nous a été donné de voir un lieu exceptionnel dont la visite est normalement réservée exclusivement aux clients. En entrant dans l’usine, on s’est rapidement rendu compte qu’il s’agissait d’un lieu hors du commun, déjà par sa taille (environ 8.8 hectares). Puis, en poursuivant la visite, j’ai été impressionné par toute l’organisation ainsi que par les machines utilisées. En effet, à chaque arrêt, nous découvrions une machine toujours plus perfectionnée, toujours plus cher et toujours plus performante. Puis, j’ai été particulièrement surpris lorsque nous nous sommes arrêtés dans une sorte d’atelier où il n’y avait aucune machine mais simplement une sorte de masse, et quand notre guide nous a dit qu’il s’agissait encore d’un des rares endroits où il est impossible que le travail soit réalisé par une machine. L’homme était ici indispensable car aucune machine n’avait encore été inventée pour faire ce travail. De plus, le guide nous a fait part de la précision du travail de cet artisan : 2 dixièmes de millimètre. Cela montre bien que l’Homme reste encore indispensable dans l’industrie et que tout ne peut pas encore être robotisé. Ensuite, nous avons eu la chance de découvrir une technologie unique au monde, inventée par les ingénieurs Safran : la découpeuse jet d’eau, outil capable de découper entièrement un bloc de titane grâce à une pression incroyablement élevée (3800 bars) et de lui donner en plus une certaine forme légèrement courbée. Durant cette visite, nous avons également découvert plusieurs moyens de souder des pièces entre elles (laser, fibre optique) mais le seul dont je n’avais jamais entendu parler était la soudeuse par faisceau d’électrons qui permet d’obtenir un rendu parfait. Bien que nous n’ayons pas pu tout visiter en 1 h 30, nous avons néanmoins pris conscience de la chance que nous avions de visiter un endroit comme celui-là.
En conclusion, ce voyage a été une multiplication de découvertes pour moi, et m’ permis d’accumuler une multitude de savoirs nouveaux. De plus, cela a été l’occasion de visiter un lieu que je n’aurais jamais pu visiter, à savoir l’usine Safran d’Evry-Corbeil et ainsi de voir de nouvelles technologies que je n’aurais jamais imaginé exister.
Témoignage de l'élève Valentin
safran 001

Le lendemain, pour le dernier jour de notre séjour, nous nous sommes rendus en banlieue parisienne à l'entreprise Snecma du groupe international Safran. Nous nous sommes d'abord séparer en 2 groupes afin de rendre la visite plus facile. Nous avons commencé par une présentation du groupe Safran et de Snecma réalisée par le Président Directeur du site d'Evry Corbeil. Il a pu nous présenter les activités et le fonctionnement de son entreprise. Nous nous sommes ensuite dirigé vers l'usine que nous avons eu la chance de visiter (les visites sont rares pour des groupes scolaires). Accompagnés des membres de l'AEPA, nous avons découvert des moteurs et des méthodes industrielles à la pointe de la technologie. Nous avons observé les composants d'un moteur (turbine etc...), leurs matériaux (titane...) et les méthodes de production (soudure par jet d'électron, four de fusion...). Enfin, pour finir la visite de la plus belle des manières, nous avons vu une machine unique dans le monde, elle découpait les turbines avec un jet d'eau auquel on ajoutait un abrasif (dans notre cas, une sorte de sable). La pression de ce jet d'eau était de 3800 bars ce qui permettait de découper près de 160mm de Titane !

Témoignage de l'élève Clément