Les élèves au cœur de l’EPA

L’Ecole des pupilles de l’air trouve sa vocation sociale à sa création. Depuis, sa première mission reste l’aide à la famille.

Prioritairement ce sont les critères sociaux et familiaux qui sont pris en compte lors de l’examen des candidatures pour le collège et le lycée.  Sont admis les enfants du personnel de la Défense (70%), ou des fonctions publiques (15%), avec une priorité aux orphelins, aux enfants défavorisés ou de familles en difficultés diverses. Cependant, l’EPA reste un lycée classique régi par les directives de l’Education Nationale, et n’est en rien un établissement spécialisé.

La deuxième mission de l’école est l’aide au recrutement des futurs officiers de l’armée française.

Elle consiste à donner aux élèves des classes préparatoires une éducation, doublée d’une instruction générale visant à favoriser leur réussite aux concours d’entrée dans les grandes écoles d’officiers mais également en écoles d’ingénieurs. En moyenne, la moitié des élèves de classes prépa intègrent une grande école militaire, l’Ecole de l’Air à Salon-de-Provence pour la majorité.

Cet ensemble fait de l’EPA une école unique en son genre, remarquable plus encore que par ses résultats, par la permanente et nécessaire recherche d’épanouissement des élèves qui en sont le cœur.

L’Ecole des Pupilles de l’air au Moyen Âge

Samedi 18 mars, une journée médiévale a eu lieu sur l’Ecole des Pupilles de l’air. Organisée dans le cadre de l’Enseignement Pratique Interdisciplinaire (EPI) des 5ème, cette journée a permis aux Pipins de tous âges, ainsi qu’aux cadres et à leurs familles de découvrir cette époque historique d’une très grande richesse.

epamedieval 07

Au cœur de ce projet, les élèves de 5ème et leurs professeurs ont travaillé avec l’association Excalibur – Dauphiné de Corenc. Ses membres ont monté un camp médiéval sur la base, constitué de tentes et d’ateliers divers et variés afin de proposer des moments pédagogiques et des animations aux élèves et aux adultes.

epamedieval 08epamedieval 09epamedieval 17

 

La journée a été ouverte par le colonel Naëgelen, commandant l’EPA, et Mme Rossi, le professeur à l’initiative de ce projet. L’inauguration s’est faite en musique avec la chorale et l’orchestre des élèves de 5e.

epamedieval 03

 epamedieval 05

 

Au programme de cette journée : stand d’archerie, stand d’armement, stand cuisine, stand jeux médiévaux, stand de musculation médiévale, ainsi que des spectacles de combat toutes les heures, des démonstrations pédagogiques de combats historiques (épée, bouclier, archerie), des combats à l'épée plus spectaculaires. Des ateliers tenus par des enseignants bénévoles de l’Ecole étaient également placés au gymnase avec, notamment la découverte de la calligraphie médiévale.

epamedieval 13epamedieval 20

Après un repas médiéval au mess fourni par le prestataire de restauration ELIOR, un spectacle nocturne de combat de feu a clôturé cette belle journée!

epamedieval 22epamedieval 36

En amont de la journée médiévale, une rencontre pédagogique avec Benoît Mallet, un musicien médiéviste, a été organisée dans le cadre du cours d’éducation musicale.

Durant deux matinées, tous les élèves de 5ème ont pu découvrir des instruments de cette période, tels que les flûtes traditionnelles et les cornemuses médiévales. Ils ont aussi pu découvrir des habits et costumes traditionnels des musiciens de cette époque, parler des contextes sociaux et culturels de l'époque favorisant le développement de la Musique Sacrée ainsi que Profane.

Voir, entendre, découvrir une partie de la musique de cette époque a été source de motivation et a permis de répondre à un grand nombre de question quant à cette grande période de plus de mille ans, restant toujours assez mystérieuse.

musepamedieval 01musepamedieval 02

L’EPA, acteur du Plan Egalité des Chances

La vocation sociale de l’EPA s’est renforcée depuis 2008 : en tant que lycée de la Défense, elle a  ouvert ses portes aux lycéens méritants titulaires de bourses, à hauteur de 15% de ses effectifs.


Toujours dans le cadre du « PEC », l’Ecole accueille une classe intermédiaire entre la terminale et les classes préparatoires, la Classe Préparatoire à l’Enseignement Supérieur, destinée à favoriser l’accès aux études supérieures, tout particulièrement aux classes préparatoires scientifiques ; à des jeunes bacheliers issus de milieux peu favorisés. Ces élèves bénéficient en outre d’un programme d’ouverture culturelle.